Sélectionner une page

A quelle fréquence envoyer sa newsletter ?

Juil 26, 2019 | 0 commentaires

La newsletter est sûrement la forme d’emailing la plus utilisée par les entreprises. Présente dans de nombreuses structures, de la multinationale à la startup en passant par l’association, la newsletter est donc un grand classique de la boîte à outils du webmarketeux. Créer une newsletter efficace n’est pourtant pas chose aisé et cela demande un certain nombre de compétences. Une interrogation revient en tout cas systématiquement : quelle fréquence pour une newsletter efficace ?

Une newsletter réussie c’est incontestablement une fréquence d’envoi bien qualibrée. Cet aspect est essentiel puisqu’il va conduire à l’appréciation directe du contenu de la newsletter.

Si cette dernière est envoyée trop souvent : elle sera perçue comme un spam et sera peu voir pas consultée. A défaut, une newsletter pas assez régulière ne pourra jamais créer le lien que vous espérez avec vos contacts.

Vous comprenez donc qu’une mauvaise fréquence conduit tout simplement à réduire vos efforts à zéro. Pour autant, nous allons le voir, la question de la « bonne » fréquence dépend de très nombreux paramètres. 

Les éléments vous aidant à fixer votre fréquence

La fréquence parfaite pour tous les cas n’existe pas. Cette dernière va au contraire dépendre de nombreux paramètres qui vous seront tantôt imposés, tantôt que vous aurez choisi. Petit listing de ces éléments qui vont vous aider à savoir combien de fois vous devez envoyer votre newsletter par an. 

La matière que vous avez à mettre en newsletter

Souvent, la newsletter se veut mensuelle. Par tradition perpétuée puisque ce choix est sécurisant. Pour autant, si vous n’avez aucune actualité à transmettre et que vous n’avez rien à dire : cela ne vaut peut être pas la peine de faire une newsletter douze fois dans l’année ! Il vaut en effet mieux six newsletters intéressantes que le double de remplissage. 

A l’inverse, si vous avez trop de choses à dire, il faudra peut être augmenter la fréquence d’envoi. Attention cependant : dans la majorité des cas il faudra opérer des choix de mise en avant car l’idée n’est pas non plus d’envoyer un email tous les trois jours pour une simple newsletter. 

Exemple contenu newsletter

La sollicitation email générale de vos contacts 

Généralement, la newsletter n’est pas la seule action e-mail mise en place par une entreprise. Il faut bien évidemment prendre ça en compte. Si vous envoyez 1 email marketing par semaine pour transmettre des promotions à vos contacts, il faut avoir en tête que vous les sollicitez déjà ce nombre de fois en dehors de votre newsletter.

Cette dernière n’est pas déconnectée du reste de vos actions, elles ont donc un impact sur la fréquence potentiellement acceptable ou non. Après, dans certains cas, la newsletter à elle seule est déjà trop régulière :

Fréquence de newsletter trop élevée

Votre stratégie de newsletter

Le terme de newsletter est utilisé pour désigner des choses parfois extrêmement différentes. En effet, selon les entreprises, cette dernière va pouvoir revêtir bien des formes : 

  • Un condensé de veille de votre marché 
  • La sélection de vos meilleurs articles du moment
  • Des informations sur vos nouvelles offres et produits
  • Les éléments d’actualité de votre entreprise comme des salons, des arrivées…

Dans ces 4 exemples, vous vous doutez que la tolérance en termes de fréquence d’envoi n’est bien évidemment pas la même. Si j’accepte volontiers d’être sollicité plusieurs fois par semaine pour de la veille sur un marché complexe, cela ne sera pas la même chose si c’est pour entendre qu’une entreprise était à tel ou tel salon pour la énième fois. 

De manière générale, pour faire une bonne newsletter, on conseille d’être sur du contenu utile et avoir une forte valeur ajoutée pour ses destinataires. Si votre newsletter est trop auto centrée, intéresse davantage votre direction que vos cibles, c’est une erreur… fréquemment comise qui plus est ! 

Le constat est au final très simple : on acceptera davantage de sollicitations d’une newsletter que l’on trouve pertinente et qualitative. 

Newsletter Cantine Numérique Nantes

Comment savoir si ma fréquence de newsletter est la bonne ?

Maintenant que vous avez les bonnes règles générales en tête, vous vous demandez probablement si votre fréquence actuellement est vraiment la bonne. Pour cela, quelques éléments vont vous permettre de surveiller si vous avez la main trop lourde ou non en matière de fréquence de newsletter. 

Le taux d’ouverture et son évolution

Si le taux d’ouverture de votre newsletter dépend de très nombreux paramètres, une newsletter envoyée trop fréquemment ne connaîtra pas un bon taux d’ouverture. Généralement, on vise les 20% mais cela va dépendre de nombreux facteurs : taille de votre base, date d’acquisition des contacts, secteur d’activité… Il ne faut donc pas prendre cette valeur comme absolue. 

Si vous vous rendez compte que les contacts fraichement entrés dans votre base ouvrent beaucoup plus votre newsletter au départ et beaucoup moins par la suite, c’est peut être qu’une trop grande fréquence a créée une lassitude. Surveillez donc l’évolution du taux d’ouverture en fonction du cycle de vie de vos contacts.

Taux d'ouverture newsletter en baisse

Le désabonnement et signalement en spam

De la même manière que le taux d’ouverture, ce paramètre dépend de nombreux autres facteurs. Mais soyez sûr qu’une newsletter envoyée trop souvent augmentera sans contestation possible votre taux de désabonnement et/ou les signalements en spam !

Désabonnement newsletter trop fréquente

L’astuce de pro pour votre newsletter : donnez le choix de la fréquence !

Certaines entreprises ont la très bonne idée de proposer aux internautes lors de leur abonnement à la newsletter le choix de rythme qu’ils préfèrent. Ainsi, vous pourrez coller à la fréquence directment souhaitée par vos contacts et éviter les fausses notes. Cela demande un peu plus de travail en matière de réalisation de newsletter et de gestion de base de données mais les résultats sont au rendez-vous généralement. 

Envie de faire des newsletters de pro ?

Academial met à votre disposition ses experts e-mailing afin que vous puissiez apprendre à réaliser une newsletter parfaite. Stratégie, outils, création… Tous les points sont abordés selon vos besoins dans notre formation e-mailing dédiée à l’épineuse question de la newsletter !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles de blog

Comment augmenter ses avis Google ?

Affichée systématiquement lorsque l'on effectue des recherches sur le nom de votre entreprise, la fiche Google My Business est aujourd'hui devenu un enjeu majeur pour l'E-Reputation de très nombreuses entreprises. Les avis présents sur cette dernière donnent en effet...

Avantages et inconvénients Youtube pour entreprise

Devant les impressionnants chiffres de consultation de Youtube, de plus en plus d'entreprises s'intéressent à ce réseau social. La plateforme vidéo est néanmoins assez atypique et demande une bonne réflexion avant de s'y lancer. Ce n'est pas pour rien qu'elle n'est...

Comment créer un bon bandeau de réassurance ?

Les bandeaux de réassurance sont un grand classique sur de nombreux sites internet. Si ils sont surtout connus en e-commerce, les fameuses indications de retour gratuit, paiement sécurisé et livraison rapide par exemple, les bandeaux de réassurance se prêtent malgré...

Comment utiliser linkedin pour son entreprise ?

Réseau social de référence pour les professionnels, il faut dire que la concurrence viadeo n'aura pas fait long feu, LinkedIn est aujourd'hui une des places fortes des échanges entre professionnels. Il est néanmoins toujours délicat pour une entreprise de savoir...

D'autres Articles ?

Vous voulez consulter d’autres articles pour progresser ? Retrouvez tous nos articles dédiés au digital sur le blog Academial